L'éditorial du mois

Au rythme des jours par David Gabillet, rédacteur en chef

Le pain de la vie donnée

Août est souvent propice au repos, à la méditation et à la prière, et peut permettre de rencontrer plus fréquemment le Christ présent « dans le sacrifice de la messe […] et, au plus haut degré, sous les espèces eucharistiques », selon le dernier concile. Rencontrer ce même Jésus qui, dans les Évangiles de ce mois, se révèle comme pain de vie : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. »

Le Christ est le « Pain vivant » car c’est dans sa personne donnée pour nous tous que Dieu réalise notre salut. L’eucharistie « est la précieuse nourriture de la foi, rencontre avec le Christ réellement présent dans l’acte suprême de son amour, le don de lui-même qui produit la vie » (pape François). La présence du Christ glorieux dans son eucharistie fait germer en nous l’amour de Dieu pour que croisse notre amour du prochain. Accompagnés par Marie qui a accueilli en elle Jésus en son humanité avant sa Pâque, que notre participation à la messe vienne fortifier toutes les activités de notre journée, qu’elle habille nos cœurs d’une joie communicative, pour qu’à notre tour nous soyons une offrande vivante pour chacun de ceux que nous rencontrerons. Faisons nôtre la prière du dernier dimanche : « Rassasiés par le pain de la vie, nous te prions, Seigneur : que cette nourriture fortifie l’amour en nos cœurs, et nous incite à te servir dans nos frères. »

Puisse la joie de l’amour illuminer encore plus ce mois !