L'éditorial du mois

La Parole habite chez les hommes par David Gabillet, rédacteur en chef

Au Père qui se manifeste en notre faveur, nous adressons ainsi notre prière :

« Une voix descend du ciel pour attester que ta Parole habite chez les hommes » (préface du Baptême du Seigneur).

En ce mois où nous célébrerons le dimanche de la parole de Dieu, comment ne pas rendre grâce pour la présence du Seigneur dans sa parole « tandis qu’on lit dans l’Église les Saintes Écritures », selon les termes du dernier concile. Sous la conduite de l’Esprit, la familiarité toujours plus profonde avec la parole de Dieu nous disposera à la mettre en pratique en en recevant des fruits de joie et de paix. Ainsi, comme nous y invitent les articles de ce premier mois de l’année, nous pourrons dans la prière laisser se creuser en nous le sillon de la Parole. En des temps qui demeurent lourds d’inquiétudes pour l’avenir proche, il est vital de tourner notre regard vers la Mère de Dieu, elle qui « intervient en notre faveur » (prière d’ouverture) et qui a trouvé sa joie profonde dans sa disponibilité au souffle de l’Esprit, au point d’être faite demeure du Verbe incarné.

Sous le regard maternel de Marie, l’année qui s’ouvre méritera vraiment d’être consacrée à l’écoute et à la méditation des textes bibliques que la liturgie nous offrira d’entendre.

Toute l’équipe de Magnificat forme le vœu que la parole de Dieu habite en vous comme en son foyer.

Belle et sainte année à chacun.